Comment faire pour que les orchidées refleurissent, selon grand-mère ?

Madame Chen, une paisible grand-mère venant de l'autre côté de la mer, détient un talent particulier pour faire fleurir les orchidées, comme si elle savait murmurer à l'oreille des plantes.

Orchidées : Le secret pour une floraison renouvelée #

Ce n’est pas un pouvoir magique, **ne le confondez pas**. C’est le fruit d’une vie passionnée par ces merveilleuses créatures de la nature. Son humble pavillon se distingue par un festival de couleurs, d’arômes et de formes confondants l’immagination. Une merveille de jardin, une chorégraphie de la nature, toujours en mouvement, dans un constant renouveau. Bien que plus d’un visiteur ait exprimé, stupéfait, son avis sur sa magie, Madame Chen, loin des desseins cryptiques, a toujours partagé ses méthodes avec toutes et tous.

Les avis des experts et le test du temps #

Le soin des orchidées, contrairement à une idée reçue, n’a rien de compliqué ou de fastidieux. L’avis de Madame Chen, corroboré par de nombreux horticulteurs professionnels, c’est que ces plantes, une fois qu’elles ont trouvé leur équilibre, ne demandent qu’une petite attention quotidienne. Selon notre protagoniste, la clé réside dans la compréhension de leurs besoins biologiques et de leur rythme de vie.
Commencer par le choix de la variété, la Phalaenopsis étant la plus répandue et la plus facile à entretenir. Cette dernière se plaît dans une température stable, entre 18 et 25 degrés, sans courants d’air et à la lumière naturelle, mais sans soleil direct.
Les critères de choix d’une orchidée saine, suivant le test de Madame Chen, sont :

  • Une plante vigoureuse, aux feuilles vert foncé.
  • Un système racinaire développé et sain, sans signes de pourriture.
  • Des boutons en nombre, de préférence non ouverts, qui garantissent une floraison plus longue.

L’art de faire refleurir les orchidées #

Un des meilleurs conseils de la grand-mère est de respecter la période de repos de l’orchidée, qui se situe en hiver. Pendant cette phase, il convient de diminuer progressivement l’arrosage à une fois toutes les deux semaines, pour le reprendre normalement au printemps. Bien évidemment, réduire l’apport en eau ne signifie pas négliger la plante. Il est impératif de maintenir une humidité constante autour de l’orchidée.
En outre, la taille régulière après la floraison est un autre élément important. Il est recommandé de rabattre la tige florale qui a séché juste au-dessus du troisième nœud sous les fleurs fanées.
Et bien sûr, l’emplacement de l’orchidée est fondamental. Garder à l’esprit qu’une orchidée placée dans un endroit sombre ou dans un courant d’air sera moins florifère.
Un dernier comparatif intéressant concerne le choix du substrat. Contrairement à de nombreuses plantes, les orchidées ne se satisfont pas de n’importe quelle terre. Un terreau spécifique pour orchidées, plus aéré et drainant, est nécessaire.

À lire Les techniques de grand-mère pour faire pousser des plantes aquatiques saines

Le secret réside dans la patience #

Le soin des orchidées, comme le suggère Madame Chen, est une danse délicate entre la compréhension, le respect et la patience. C’est un travail d’amour, où l’on apprend aussi à faire confiance à la nature. Et peut-être, finalement, le meilleur des conseils pour faire refleurir une orchidée, c’est simplement de lui donner de l’amour.

Période d’arrosage Une fois par semaine, sauf en hiver
Température 18-25 degrés celsius
Soleil direct Non, préférons la lumière naturelle

FAQ:

  • Quand faut-il arroser l’orchidée ?
    En général, une fois par semaine, excepté en hiver où l’arrosage est réduit à une fois toutes les deux semaines.
  • Comment choisir une orchidée saine ?
    Optez pour une plante aux feuilles vigoureuses, vert foncé, avec un système racinaire développé et sain.
  • Où placer l’orchidée ?
    A la lumière naturelle, sans soleil direct et à l’abri des courants d’air.
  • Quel terreau utiliser ?
    Un terreau spécifique pour orchidées, aéré et drainant.
  • Comment tailler l’orchidée ?
    Il est recommandé de couper la tige florale qui a séché juste au-dessus du troisième nœud sous les fleurs fanées.

Ilovemagrandmere.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :