Quel était le moyen de grand-mère pour créer un compost riche sans mauvaises odeurs ?

Comme on pourrait le lire dans de nombreux tests, employer les moyens de grand-mère nécessite une approche consciencieuse de l'art du compostage.

Les Clés du compost sans mauvaises odeurs: l’avis de grand-mère #

Premièrement, elle maîtrisait un ratio approprié de composantes brunes (matières sèches comme les feuilles mortes, la paille) aux matériaux verts (épluchures de légume, marc de café). Ce ratio équilibré accélère le processus de décomposition tout en évitant la putréfaction, cause majeure des mauvaises odeurs. L’avis de grand-mère sur l’équilibre parfait se situe aux alentours de 3 pour 1 en faveur des matières brunes.

Deuxièmement, le compost devait être régulièrement remué pour faciliter l’aération, évitant ainsi l’accumulation des gaz malodorants. Attention toutefois, le remuage excessif pourrait perturber la décomposition et produire le contraire de l’effet souhaité.

Troisièmement, l’inclusion de matières comme les produits laitiers, la viande ou l’huile était strictement évitée. Ces éléments produisent des odeurs désagréables lors de leur décomposition, attirant des nuisibles.

À lire Les techniques de grand-mère pour faire pousser des plantes aquatiques saines

  • Ratio approprié de composantes brunes aux matériaux verts
  • Remuage régulier du compost
  • Exclusion d’éléments produisant des mauvaises odeurs et attirant les nuisibles

Le compost de grand-mère comparé aux méthodes modernes #

En faisant le comparatif entre la méthode de grand-mère et celles modernes pour un compost sans odeurs, la première garde toute sa pertinent. Les méthodes modernes recommandent également un ratio équilibré de matières brunes et vertes, un remuage juste et adéquat, ainsi que l’évitement de certains matériaux sources d’odeurs fétides.

Même si la technologie moderne offre des solutions pour accélérer le compostage, du composteur rotatif à la poudre d’accélérateur de compost, ces méthodes, en plus d’être coûteuses, peuvent dénaturer le produit final. Selon un vieil adage :

« Ça ne sert à rien de courir, il faut partir à point. »

Il est clair que pour garantir un compost de la meilleure qualité sans mauvaises odeurs, grand-mère savait ce qu’elle faisait.

Tableau récapitulatif #

Action Contribution
Ratio approprié de composantes brunes à matériaux verts Accélère décomposition, évite putréfaction
Remuage régulier du compost Facilite aération, évite accumulation de gaz malodorants
Exclusion d’éléments produisant des mauvaises odeurs Evite odeurs désagréables, attirance de nuisibles

FAQ:

  • Quel est le ratio optimal de matériaux bruns à verts ?
    Le ratio recommandé est de 3 pour 1 en faveur des matières brunes.
  • Pourquoi faut-il remuer le compost régulièrement ?
    Un remuage adéquat favorise l’aération et évite les gaz malodorants.
  • Quels éléments doivent être évités dans le compost ?
    Des éléments comme les produits laitiers, la viande ou l’huile doivent être évités car ils produisent des odeurs désagréables pendant la décomposition.

Ilovemagrandmere.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :