Quelle était la technique de grand-mère pour faire fermenter ses propres légumes et en booster les bienfaits santé ?

Avant l'ère du réfrigérateur et des conserves commerciales, nos aïeules avaient leurs propres procédés pour garder les légumes frais et savoureux.

Le procédé ancestral de la fermentation de légumes #

Ces méthodes traditionnelles, loin d’être désuètes, reviennent en force car elles permettent non seulement de mettre en valeur les saveurs, mais surtout de préserver et même d’augmenter les bienfaits pour la santé des aliments. Une des plus courantes et tant prisée : la fermentation. Ce processus, basé sur l’activité de bactéries et de levures bénéfiques, transforme les sucres des légumes en acides, alcools ou gaz. Mais quelles étaient donc les astuces de grand-mère pour réussir ce procédé à chaque test ? Comment améliorer et augmenter l’efficacité de la fermentation ?

Secrets pour une fermentation réussie #

La première des règles à suivre, que les avis des ancêtres soutiennent unanimement, consiste à choisir des légumes de la meilleure qualité, frais et bio de préférence. Car plus les légumes seront sains et de saison, plus la fermentation sera réussie. L’usage d’équipements appropriés est également une nécessité. Des bocaux en verre parfaitement stérilisés rempliront parfaitement ce rôle. Le fameux chou fermenté ou la choucroute, choyé par nos grand-mères, constitue un bon exemple de cette application.

Pour démarrer la fermentation, il suffit de saler légèrement les légumes rapés ou coupés en fines lamelles, puis de les tasser solidelement dans un pot, afin d’éliminer toutes les bulles d’air. Une fois cette étape accomplie, recouvrir simplement de l’eau de source jusqu’à ce que les légumes soient entièrement immergés. C’est là l’unique intervention humaine nécessaire. La nature prendra ensuite le relais, et l’attente, parfois longue, sera récompensée.

À lire Le petit plus de grand-mère pour rendre ses gâteaux fondants

Au fil des jours, la fermentation modifie lentement l’aspect, la texture et le goût des légumes. Fort heureusement, cette transformation s’accompagne d’une véritable explosion en termes de bienfaits nutritifs. Un véritable comparatif serait éloquent : le légume fermenté est incomparablement plus riche en vitamines, minéraux, enzymes et probiotiques.

Comment booster les bienfaits santé de la fermentation? #

La fermentation des légumes ne se contente pas de les conserver plus longtemps, mais les dote également d’un profil nutritionnel nettement amélioré. Pour tirer le meilleur parti de ce procédé, il est recommandé de varier autant que possible les légumes fermentés. Il est également crucial de modérer la quantité de sel pour garantir à la fois un bon équilibre des saveurs et une bonne santé. Diverses épices et aromates peuvent en outre être ajoutés en début de fermentation pour renforcer les saveurs.

La présence de legumes et fruits fermentés au menu quotidien a un impact positif sur la digestion. Les enzymes et les probiotiques qu’ils contiennent aident à décomposer les aliments, facilitant ainsi l’absorption des nutriments. De plus, ils renforcent le système immunitaire, participent à un bon équilibre de la flore intestinale et pourraient même avoir une action préventive contre certains types de cancers.

Il serait donc bien avisé d’intégrer ces petits trésors aux saveurs si particulières dans notre alimentation. La recette de nos grand-mères est finalement d’une simplicité enfantine, une fois le procédé bien compris.

À lire Le secret de grand-mère pour un café toujours parfait

La recette simple de la fermentation de légumes #

Après avoir lavé et tranché vos légumes de choix, appliquez du sel de mer à raison de 2% du poids des légumes. Tassez-les fermement dans un bocal jusqu’à ce qu’ils soient recouverts de leur jus. Laissez fermenter à température ambiante pendant au moins une semaine. Si le goût et la texture vous conviennent, transférez le pot au réfrigérateur pour ralentir la fermentation. Alors, heureux de pouvoir bonifier vos légumes comme nos grand-mères le faisaient ?

Ilovemagrandmere.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :