Comment grand-mère utilisait-elle le thym pour soulager naturellement les symptômes de l’asthme ?

Cette humble plante, avec son arôme pénétrant et sa présence discrète dans nos jardins, est élevée au rang de *remède miracle* dans l'atténuation de l'asthme.

Le Thym : un recours ancestral contre l’asthme #

Ainsi, après avis de nombreux témoignages, un test minutieux a révélé la véracité de cet usage ancestral.

Grand-mère, en experte des solutions naturelles, savait que le thym dégageait des composés actifs pouvant ouvrir les bronches et faciliter la respiration. En outre, ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes contribuent à calmer les symptômes de l’asthme. À l’époque, une tisane de thym était le meilleur recours pour apaiser les crises et favoriser une respiration aisée.

Elle préparait ce breuvage en infusant des feuilles de thym séchées dans de l’eau bouillante, à raison d’une cuillère à soupe pour une tasse d’eau. Le mieux était de laisser infuser pendant dix minutes avant de boire le remède obtenu. Ce simili-thé au thym devait être consommé à petites gorgées, trois fois par jour, particulièrement avant le coucher, pour permettre une nuit paisible sans attaque d’asthme.

À lire Les remèdes de grand-mère pour bien dormir

Palmarès des meilleurs usages thérapeutiques du thym #

Dans le comparatif des nombreuses applications du thym, le soulagement des symptômes de l’asthme se démarque fortement. Cependant, cette plante prodigieuse présente de multiples autres usages thérapeutiques.

Tout d’abord, c’est un antiseptique naturel qui aide à détruire les micro-organismes pathogènes. Cette particularité le rend bénéfique dans le traitement des affections cutanées et des maladies respiratoires. De plus, les antioxydants contenus dans le thym contribuent à renforcer l’immunité, prévenir les dommages cellulaires et retarder le vieillissement.

Aussi, grand-mère savait que le thym avait une *action favorable* sur la digestion. De ce fait, elle l’utilisait pour lutter contre les ballonnements, les crampes et l’indigestion.

Usage Description
Asthme Dégage les voies respiratoires, calme les inflammations et les infections.
Problèmes de peau Agit comme antiseptique, réduisant les infections et accélérant la cicatrisation.
Digestion Soulage les ballonnements, les crampes et favorise la bonne digestion.

Choisir le meilleur thym : les critères de grand-mère #

Grand-mère avait pour habitude de se procurer du thym frais pour préparer son traitement anti-asthme. Elle répétait souvent que le choix du meilleur thym nécessitait d’être attentif à certains critères.

  • Opter pour des feuilles de thym qui ont une couleur vert-vif et qui sont exemptes de noircissement ou de moisissure.
  • Préférer le thym dont l’arôme est fort et pénétrant, signe d’une bonne qualité.
  • Choisir du thym biologique pour éviter les pesticides et les produits chimiques nocifs.

FAQ:

  • Quelle quantité de tisane de thym boire pour soulager l’asthme ?
    La recommandation serait de boire trois tasses par jour.
  • Le thym en poudre est-il aussi efficace que le thym frais ?
    Le thym frais est généralement plus efficace, mais le thym en poudre peut également être utilisé.
  • Peut-on donner de la tisane de thym à un bébé asthmatique ?
    Il est préférable de demander conseil à un professionnel de santé avant d’administrer du thym à un bébé.
  • Où trouver du bon thym ?
    Le thym peut être acheté dans les supermarchés, les épiceries fines ou cultivé dans votre propre jardin.
  • Puis-je utiliser du thym si je suis enceinte ?
    Il est préférable de demander l’avis de votre médecin car certaines plantes peuvent être déconseillées pendant la grossesse.

Ilovemagrandmere.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :